Verdi Rigoletto Zürich Opernhaus septembre 2013

Ce soir j'étais à mon premier opéra à Zürich et c'était au delà de toutes mes attentes: exceptionnel! C'est biensûr un opéra en soi hors du commun, d'une dramaturgie intense et complexe. Verdi sait mieux que quiconque mélanger le tragique à un tas d'autres émotions, ce qui rends très souvent les scènes explosives, hors toute mesure ou définition, c'est un génie absolu pour ce qui est de tordre les tripes de son public à travers une histoire prenante, intense, ou se mélange amour, mort, trahison, vanité et tant d'autres choses, et une fin inatendue!

Il sait se faire déchainer les éléments de la nature autant que tout le spectre des émotions humaines. J'étais littéralement envoûté, pris de frissons, de compassions, de rage, bref, je n'aurai pas assez de mots pour traduire ce que trois heures d'opéra, ressentie comme quelques minutes trop courtes, m'ont procuré comme plaisir. Il faut aller voir cet opéra!

Mais tout cela n'aurait pas été aussi exceptionnel si le trio chantant les trois personnages principeaux n'étaient pas d'un niveau exceptionel. En commencant par Rigoletto, chanté par Andrzej Dobber, doté d'un vrai charisme, d'une voix sans faille, une force de la nature, contôlant tout du début à la fin. Le Duc de Mantoue chanté par le ténor Saimir Pirgu était tout aussi excellent, également d'une précision sans faille.

Mais surtout et avant tout j'ai été impressionné au plus haut point par Gilda que chantait la jeune Rosa Feola. Quel voix, quel contrôle, quel légato incroyable, quelle puissance, quelle, quelle, ... elle à tout pour elle, une musicienne hors paire, mon dieu, merci, merci de m'avoir donné la chance de l'avoir entendu dans les plus beaux airs de l'opéra à seulement quelques mètres de moi. Je rêverait de l'entendre dans le rôle de Mimi dans la Bohème de Puccini, mon opéra préféré, je crois que je serais prêt à vendre mon âme, comme Faust, pour avoir une telle occasion.

L'orchestre de l'Opéra de Zürich est tout aussi excellent, son chef, Fabio Luisi, n'a plus à être présenté, tout ça me réjouit fort d'aller écouter les production prochaines de cette belle saison 2013 - 2014 de l'Opéra de Zürich, dont la qualité est sans aucun doute à mettre sur le même pied d'excellence que les plus grands au monde comme le Met, la Scala, etc.

Aucun commentaire: