La Scala de Milan depuis Zürich

Lundi 18 novembre 2013, après avoir passé une journée à Lugano, j'ai pris le train Lugano - Milano pour y passer deux jours. Milan n'est qu'à 4h de train de Zürich, et si on s'y prend bien on peut avoir un allé retour pour 80 francs. J'avais l'intention d'aller avec une amie écouter le récital du ténor Juan Diego Florez a l'Opéra de la Scala.

Nous nous sommes dirigé vers la Scala vers 15h pour essayer d'avoir des places pour le concert du soir. Une centaine de gens attendaient déjà devant l'entrée de la billetterie pour avoir des places. Par chance mon amie connaissait d'aciens collègues du conservatoire qui se trouvaient tout devant dans la file. Nous avons donc pu nous faufiler dans les premiers. Fait amusant: il n'y avait quasi ques des chinois, tous chanteurs, qui attendaient dans cette file dehors dans l'humidité et le froid d'un jour de novembre pluvieux à la Scala de Milan. Nous avons attendu 2h30 avant de recevoir un numéro pour pouvoir entrer dans la billetterie pour acheter une place à 5 euros. Ce sont souvent les dernières places libres aux derniers étages qui sont ainsi vendues en dernière minute.

Ayant obtenu deux places au dernier étage vers 18h nous sommes encore allés nous promener dans la galerie Victor Emmanuel qui conduit de la Scala au Duomo de Milan, la magnifique et flamboyante cathédrale, sommes allés acheter des partitions dans la galerie chez Ricordi, des opéras de Verdi, avons bu un café à 12 euros dans un café chic de la galerie et puis sommes allés nous installer à notre place dans la magnifique salle légendaire de la Scala.

Le récital était superbe, Florez est, inutile de le préciser, un des plus grands ténors de notre temps, il à du faire une dixaine de bis, rappellé et applaudi avec fracas tout en étant également hué par certains, ce qui apparemment arrive tous les soirs à la Scala et passe pour tout à fait normal. Certains crient même des titres d'arias qu'il veulent comme bis, ou font des commentaires. Ce chaos ainsi que celui dehors devant la billetterie est apparemment typiquement italien et fait partie du charme de ce magnifique pays. Après le récital nous sommes allés boire du vin italien dans un bar à vin avec vue sur la cathédrale, inoubliable!

C'était donc une expérience magnifique, très accessible depuis Zürich. Une journée à Milan et une soirée à la Scala pour un total de 100 francs, que demander de plus!

Aucun commentaire: