Mitsuko Uchida à Zürich

Notre cher David Zinman, chef du Tonhalle Orchester de Zürich, quittera son poste fin de la saison et sera succédé par le jeune chef français Lionel Bringuier. Pour terminer en beauté Zinman a décidé de faire une dernière fois l'intégrale des symphonies et des concertos pour piano de Beethoven. Cette série à commençé par le 3e concerto avec Radu Lupu que j'ai malheureusement raté, et la 3e symphonie. Le suivant était avec les symphonies 1 et 6 et Andras Schiff jouant le 4e concerto.

Le troisième etait avec Mitsuko Uchida jouant le 5e concerto, et en deuxième partie la 7e symphonie. Uchida est très connue pour ses enregistrement de Mozart, Beethoven et Schubert. Moi je l'ai découvert avec son disque des études de Debussy et l'intégrale des sonates de Mozart. Avec elle tout est toujours clair et limpide et d'une extrème exactitude.

Ce concerto porte le titre d'Empereur, titre donné par un éditeur voulant souligné le fait que c'est le dernier et le plus grand des 5 concertos. Uchida nous en a d'ailleurs donné une version impériale, majestueuse, pleine d'énergie et d'intelligence. Cette femme ne joue vraiment rien à moitié et déploie une energie incroyable, donnant toute de sa personne dans chaque note du début à la fin. Je suis vraiment heureux d'avoir pu entendire cette légendaire pianiste à Zürich. La salle était d'ailleurs plus que pleine, comme pour Sokolov ils avaient ajoutés des chaises dans le couloir. Pour le public enthousiaste elle à joué une partie du carnaval de Schumann, c'étai merveilleux.