La Boheme de novembre 2015 à Zürich

Ca fera maintenant la deuxième fois que je vais voir La Bohème de Puccini à l'Opéra de Zürich. Mon opéra préféré, le plus beau, le plus dramatique, le plus prennent, le plus homogène, passionnant, le plus parfait avec La Flûte enchantée de Mozart, le plus puissant avec Norma de Bellini.

Forcément j'ai comparé avec la première production que j'ai vu en janvier 2014 et j'ai moins aimé la mise en scène cette fois-ci. Il y avait bien une recherche d'être créatif et original mais ça se voyait justement et perdait ainsi son objectif. J'ai trouvé aussi que les chanteurs bougeaient trop peu, surtout dans la première partie, dans le plus beau passage, quand Rodolfo et Mimi se rencontrent: rester les bras le long du corps pendant 15min en chantant son aria je pensais que ça faisait des années qu'on avait compris que ça n'avait que peu d'intérêt scénique et dramatique, surtout à l'époque des films et de la télévision.

Bref, les chanteurs étaient quand même bons, spécialement Guancun Yu dans le rôle de Mimi et Michael Fabiano dans le rôle de Rodolfo. Mais j'ai quand même trouvé que les nuances chez presque tous les chanteurs était soir triple forte ou triple piano, sans nuances entre-deux et de ce fait un léger manque de sensibilité à mon goût.

Mais la musique en soi est tellement géniale et magnifique, l'histoire tellement dramatique et belle que le plaisir d'y assister et d'écouter, de ressentir et de vivre cette histoire en valait la peine sans hésitation. La fin m'arrache encore toujours une larme depuis 10 ans que j'écoute cet opéra régulièrement. Merci Puccini!

Aucun commentaire: