Mozart Figaro Zürich

Julie Fuchs - Zürich Opernhaus
J'étais content de réentendre notre Julie Fuchs même si je l'avais déjà entendu dans le même opéra et même production l'an dernier. Certains des autres rôles étaient tenus par d'autres chanteurs, ce qui change quand même pas mal de choses.

Une des voix qui m'a aussi beaucoup plu cette fois-ci était Julia Kleiter dans le rôle de La Contessa. En duo avec Julie Fuchs on pouvait bien entendre les différences et en même temps apprécier l'harmonie des deux voix.

En tous cas ce Figaro, peu importe combien de fois on le voit, est toujours aussi comique et l'histoire magnifiquement truffée d'intrigues et agréablement complexe. Ces thèmes de couples, de fidèlité, de confiance, les mal-entendus, la fierté, bref encore une fois toute la palette des émotions d'une vie humaine que l'on aime à voir devant soi, pour en rire, réaliser comme on est bien tous pareils.

J'aime toujours autant le double quatuor de la fin du deuxième acte, ou octuor. Ces huit voix qui chantent et parlent dans tous les sens ne sont pourtant jamais en concurence, tout s'harmonise et reste autant dans l'ensemble que dans le détail intelligible et beau grâce à l'exceptionel génie de Mozart.

C'est finallement fascinant de réaliser à chaque fois à nouveau comme on peut apprécier toujours plus en profondeur une oeuvre d'un grand génie sans jamais s'en lasser et tout connaître. C'est la beauté de la musique et de l'art en général. Ave Mozart.

Aucun commentaire: