Die entführung aus dem serail von Mozart

Voilà, j'ai enfin vu en vrai cet opéra de Mozart que je connais pourtant depuis longtemps et dont j'avais vu des épisodes dans le film Amadeus. L'enlèvement au sérail devrait se passer en Turquie, qui était le sujet à la mode à cette époque et qui inspira également la marche turque de sa 11e sonate pour piano et son 5e concerto pour violon, mais était transposé ici dans un restaurant à notre époque et en Europe.

J'étais très heureux de retrouver le ténor et super star Pavol Breslik dans le rôle de Belmonte. Les rôles classique lui vont vraiment bien, et sa prestance sur scène est toujours aussi charismatique.

Mais pour une fois depuis que je suis à Zürich je dois dire que j'ai été un peu décu par le reste, sauf de Sam Louwyck dans le rôle de Bassa Selim qui était exceptionnel aussi. En effet l'orchestre était plutôt lent et peu energique, les décors étaient bien mais en ce qui concerne la mise en scène on sentait trop cette envie de faire quelquechose de spéciale et finallement c'était trop et pas claire. Les autres chanteurs ne m'ont pas vraiment touchés non plus, l'action était plate, trop statique à mon goût, je me suis vraiment souvent ennuyé dans cet opéra qui n'est pourtant pas très long.

Enfin le problème aussi est qu'on est habitué à un niveau tellement haut à Zürich qu'on devient un peu blasé. C'était quand même une représentation de haut niveau.