Mon combat contre la médiocrité

Le combat contre la médiocrité était l'un des grands de Victor Hugo qui disait que tous les maux de la terre viennent de l'ignorance des gens. Pour ceux, d'ailleurs, qui ont eu le courage de lire! Les Misérables en entier et concentrés, ce livre décrit ces méchanismes de façon géniale! Brel disait également que le pire dans ce monde est la bêtise!

Je n'ai rien contre les professeurs de Yoga en particulier mais je voudrais mettre en lumière quelques petits détails que la plupart ignorent sans doute:

 Je viens de voir que l'on peut avoir un diplôme de professeur de Yoga après 200 heures de pratique. C'est en me comparant aux professeurs de yoga et autre coach divers qui s'improvisent professeurs que certains trouvent les cours de piano trop chers ou estiment que les concerts devraient être gratuits. Car beaucoup s’imaginent en effet que j'ai commencé le piano il a 200 heures. Après 200 heures de piano la plupart des gens savent à peine jouer une version améliorée de frère jacques aux deux mains et rarement sans fautes.

L'éducation d'un musicien professionnel (et j'insiste sur la différence avec le musicien du dimanche qui fait quelques accords sur sa guitare et épate d'habitude autant les gens, je reviendrai la dessus plus tard) commence en général, comme dans mon cas, à la naissance, voyant et écoutant son papa jouer du piano pendant des heures, et écoutant activement ou passivement des heures par jour de musique commençant ainsi l'assimilation d'un langage en soi.

Un pianiste de 35 ans qui commencerait comme la plupart vers 5 ans aurait donc 30 ans d'éducation musicale active à l’instrument et 35 ans passif. 30 ans de piano ça peut faire facilement 30.000 heures de piano et dans les 120.000 heures a faire quelque chose en rapport avec la musique: concerts, cours, écoute, lecture, etc Quand on veut devenir musicien professionnel on passe donc la plupart de ses soirées après l'école au cours de piano 1 ou 2 fois par semaine, au cours de solfège et au cours de musique de chambre minimum et les autres soirs on travaille à la maison pour préparer les prochains cours. Les vacances scolaires et d'été sont bien souvent aussi passées en grande partie à des stages de musiques ou à travailler un examen d'entrée ou autre concours à la rentrée pendant que les autres jouent dehors. Je suis bien heureux de l'avoir fait et ne me plains pas le moins du monde (sauf pour les heures de solfège, haha), au contraire, mais c'est aussi un investissement de temps à prendre en compte.

Ensuite il y a l'investissement financier des parents et du musicien pus tard. Des cours de piano de 5 à 25 une fois par semaine ça revient a 60.000 francs en suisse pour des cours privés et l'achat d'un instrument pour un enfant entre 5.000 et 15.000 disons. L'achat d'un instrument pour un pianiste professionnel est entre 20.000 et 180.000 pour son piano et je ne parle même pas des musiciens d'orchestre qui ont des violons a 700.000! Faites la somme, ça tourne autour de 85.000 - 850.000 francs/euros... Certains auraient pu investir ça dans un château dans le sud de la France...

Bref, quand on pense donc aux 200 heures du prof de yoga qui se fait payer quasiment la même chose qu'un musicien, ou lorsque un banquier me dit qu'il a trouvé des cours de piano a moitié prix chez un étudiant je désespère par fois face à l'ignorance et la bêtise. La plupart des gens préfèrent aussi un concert de gros amateurs comme Einaudi et trouvent cela bien plus beau qu'un concerto de Mozart qui est trop compliqué et ennuyeux à leur goût, mais tout ceci n'est que le résultat de leur propre manque d'éducation et ignorance. Tout le monde veut des maisons et des voitures chères et de qualité mais l'art peut être bon marché et de qualité médiocre car peu savent faire la différence. A qui la faute.

A part le sport ou la danse de haut niveau je ne crois pas qu'il y ait beaucoup de métiers qui demandent autant d'investissement, en temps, en travail et financier, que le métier d'artiste. Et les artistes sont souvent les gens les plus pauvres dans une société. Je n'ai pas à me plaindre de ma situation car je me suis battu comme un chien enragé pour avoir une qualité de vie mais il y a des jours je me dis que je mériterait bien plus le salaire de 4 millions par an de certains qui n'en foutent pas une.

Dans une société qui se veut méritocratie il serait logique que les artistes soient parmi les gens les mieux payés, considérant en pus que leur rôle est de rendre notre monde plus beau et que l'art a pour rôles principaux le bien-être des gens, donner un sens à nos vies ainsi qu'éduquer nos esprits alors que la plupart des métiers les mieux payés qui ne font finalement souvent que pervertir, corrompre et détruire cette société! Ceci dit je ne fais qu'appliquer les principes de cette sus-dite sociétés méritocratie en disant cela. Personnellement je ne souhaite pas m'enrichir mais bien éveiller les consciences et encourager les gens à se cultiver, rester curieux et valoriser l'art et les artistes!

Comme disait Brel: je persiste et signe: Je m'appelle Sebastien Dupuis!

Aucun commentaire: